maximus logo

Nouveau traitement pour la cellulite

 

La cellulite, couramment appelée « peau d’orange », est en majeure partie un phénomène inflammatoire et non une maladie. On estime que 9 femmes sur 10 en sont touchées. La cause en est pourtant relativement simple : pour des raisons physiologiques, les cellules graisseuses des zones affectées par la cellulite accumulent plus de graisse qu’ils n’en libèrent, ce qui cause leur gonflement. Par manque d’espace, les cellules créent une pression sur la peau, ce qui entraîne une apparence bosselée. Il a été établi que les hormones sexuelles féminines ainsi que l’hérédité en sont les principales responsables.

Les cellules bloquent les liquides

Le gonflement des cellules graisseuses entraîne également un problème d’importance, soit le blocage de la circulation des liquides entre celles-ci. Un des rôles de ces liquides étant d’éliminer la graisse, ce qui ultimement permet de réduire la grosseur cellulite shemades cellules graisseuses, leur blocage maintient donc ces cellules gonflées.

Le traitement de la cellulite doit donc passer par une réduction de la taille des cellules graisseuses et une recirculation des liquides entre elles.

 

L’exercice physique : souvent inefficace

La majorité des gens se tournent vers l’exercice physique dans l’espoir de faire disparaître leur cellulite. Les cellules graisseuses qui forment la cellulite sont cependant les plus difficiles à déstocker[1]. Chez la femme, c’est l’héritage de plusieurs siècles où posséder des réserves de graisse au niveau des cuisses et des fessiers était primordial à leur survie et à la reproduction. Les études ont en effet montré une lipogenèse élevée (stockage des graisses) et une lipolyse faible (déstockage des graisses) dans ces zones.

L’exercice physique ne sera donc efficace que dans les zones faciles d’accès où le corps n’est pas programmé à conserver les graisses. Ces zones seront les premières (et souvent les seules) à s’amincir avec l’exercice.

[1] Ceci explique pourquoi certaines femmes minces ne peuvent se défaire de leur cellulite.

 

La solution Maximus TriLipo

Le système Maximus TriLipo propose le traitement le plus efficace et sophistiqué pour la réduction de la cellulite.

L’énergie optimale de la radio fréquence du Maximus TriLipo chauffe et libère la graisse des cellules graisseuses. Ceci permet aux liquides de recirculer entre les cellules. Un drainage lymphatique au moyen d’une double pression interne et externe sur la graisse libérée permet au Maximus TriLipo d’accélérer leur évacuation.

À l’opposé des systèmes unipolaire et bipolaire, le système Maximus s’effectue sans douleur. Grâce aux procédures rapides « walk-in, walk-out », les patients peuvent reprendre leurs activités quotidiennes immédiatement.

Pour des résultats optimaux : le Maximus-Zerona 

Bien que le système TriLipo puisse libérer la graisse des cellules, il est toutefois recommandé de combiner ce traitement avec le système Zerona afin d’obtenir un résultat optimal, puisque le système Zerona réussit à vider plus efficacement et complètement la graisse des cellules en seulement 18 minutes. Maximus se charge ensuite d’évacuer la graisse de cette zone tenace.

11_c82cc4e14a1d2c8c8ffff9840d24b558_s 17_077ab55046ce80eaf9a3ddea999597ca_s

Triple action du Maximus TriLipo :

  • Liquéfie la graisse des zones où apparaît la cellulite
  • Élimine cette graisse via un mécanisme de drainage lymphatique à double pression
  • Améliore l’apparence de la cellulite et raffermit la peau, grâce à un renouvellement du collagène qui entraîne une surface cutanée plus lisse

Bénéfices du traitement :

  • tonifie et raffermit la peau
  • donne des résultats immédiats
  • traitement relaxant et sans douleur
  • rajeunit la peau
  • non-invasif
  • améliore la circulation des liquides
  • prouvé cliniquement

 


Notice: Undefined index: cforms_inexclude in /home/zeronaelite/public_html/wp-content/plugins/cforms/cforms.php on line 1147

Notice: Undefined index: cforms_inexclude in /home/zeronaelite/public_html/wp-content/plugins/cforms/cforms.php on line 1148